Le Défi caritatif Banque Scotia Sainte-Justine était devenu une tradition pour nous. Nous profitions à chaque année de l’occasion pour dépoussiérer nos espadrilles et nous remettre modestement en forme afin d’éviter l’humiliation lors de la course. Nous utilisions également cette occasion pour solliciter la générosité de nos parents et amis afin de soutenir le CHU Sainte-Justine.

Notre lien avec Sainte-Justine a débuté en 2013. L’échographie de 20 semaines a révélé une malformation cardiaque chez notre garçon Léo. À la suite des explications clairvoyantes et remplies de compassion du personnel soignant, nous avons rapidement compris qu’il s’agissait d’une transposition des gros vaisseaux (TGV), qui nécessiterait une intervention à cœur ouvert à quelques jours de vie. 

Notre lien avec Sainte-Justine s’est poursuivi avec notre petite Violette, qui a son propre parcours et est passée à plusieurs reprises par Sainte-Justine en raison d’une malformation au cerveau et d’un déficit hormonal.

Pelland 6
Pelland 3
Pelland 2
Pelland 1

Sainte-Justine continue à faire partie de notre vie et nous avons des souvenirs impérissables de chacun des moments passés au sein de cet incroyable hôpital. Aujourd’hui, de magnifiques souvenirs. Le Dr Miró débarquant au milieu de la nuit comme un chevalier pour faire une intervention d’urgence. La Dre Poirier, avec ses conversations honnêtes et lumineuses et sa magie lors de la chirurgie. La générosité et le professionnalisme du Dr Van Vliet, qui a répondu en deux jours à un courriel envoyé un samedi, comme une bouteille à la mer. Tout le personnel soignant, les infirmiers et les infirmières, l’équipe de néonatalogie… leurs mots, leurs mains sur nos épaules, leurs sourires…   

Période folle oblige, le Défi Banque Scotia a été annulé cette année. Nous fondant sur les mêmes principes et afin de poursuivre cette tradition si importante à nos yeux, nous avons tout de même décidé, avec l’aide de la Fondation CHU Sainte-Justine, de solliciter nos parents et amis par le biais d’une campagne ad hoc

Quelle belle surprise! En quelques jours, malgré le contexte difficile, le confinement et les incertitudes, nous avons été en mesure de réaliser notre meilleure collecte des cinq dernières années : plus de 23 000 $.

Nous participerons également le 20 juin prochain au défi Je bouge pour Sainte-Justine, afin de démontrer notre soutien aux équipes soignantes. 

Nous avons hésité avant d’écrire cet article, principalement par pudeur et par humilité, parce que nous croyons que les projecteurs devraient toujours être braqués sur le personnel soignant et sur les donateurs, qui font preuve d’une grande générosité dans le cadre d’une telle campagne de financement. Aussi parce que bien que notre parcours ait connu son lot de défis et de différences, les choses se sont bien replacées et nous avons aujourd’hui le privilège de vivre de grands moments de bonheur accompagnés de nos deux enfants.

Pelland 5

Mettant de côté notre inconfort, nous vous écrivons aujourd’hui pour satisfaire trois objectifs simples mais importants. 

Nous voulons vous encourager à donner parce que Sainte-Justine, les patients et la recherche en ont de besoin, et il s’agit d’une superbe façon, accessible à tous et chacun, de faire une réelle différence dans la vie des enfants - nous en avons été des témoins privilégiés. 

Nous voulons également remercier tous les donateurs pour leur immense générosité durant cette période hors norme. 

En terminant, nous voulons souligner le courage et offrir nos pensées aux parents et proches des enfants qui vivent présentement des moments difficiles.

Au plaisir de vous croiser bientôt. Affectueusement, 

Andrée-Anne & Aniko

*Les propos tenus dans cet article n’engagent que la personne signataire et ne doivent pas être considérés comme étant ceux de la Fondation CHU Sainte-Justine.