Pour l’amour des enfants. C’est le fondement de Sainte-Justine. Nous sommes là pour ça. Vous l’êtes pour la même raison. L’amour. Nous sommes nombreux à être atteints de la maladie d’amour, mais nous pouvons l’être encore plus, pour continuer de faire de Sainte-Justine ce qu’il est : un centre hospitalier de haut calibre, à échelle humaine.

C’est aujourd’hui que la Fondation CHU Sainte-Justine dévoile son nouvel ambassadeur, Guy A Lepage, papa reconnaissant envers Sainte-Justine qui a sauvé son fils Thomas à deux reprises. Cette annonce se jumelle au lancement de sa campagne la Maladie d’amour, propulsée par une vidéo forte en émotions. 

La maladie d'amour des enfants

Sur la chanson « La Maladie d’amour » de Michel Sardou, reprise par Ariane Moffatt et Martha Wainwright, ainsi que les jeunes voix de Clémentine, Thierry et Ariane, enfants de Sainte-Justine, des images puissantes mettent en lumière ce qui compose notre centre hospitalier. Mettant en scène de vrais patients et des soignants de l’institution, elle ouvre les portes sur Sainte-Justine pour faire comprendre la vaste réalité qui se passe entre ses murs. Elle se déploie pour rejoindre le cœur des gens de partout au Québec, et même ailleurs.

Je me considère tellement privilégiée d’avoir trois enfants en santé et il n’y a pas une journée qui passe sans que je me le répète. 

Ariane Moffatt

Thierry
Clémentine
Ariane

Reconnaissance et respect pour la vie

En décembre 2016, Sainte-Justine est entré dans la vie de Guy A Lepage et de sa famille une première fois, alors que son fils Thomas, 2 ans, est admis à l’urgence très mal en point.  Diagnostic : cellulite sévère de l’orteil. Puis, il est hospitalisé une deuxième fois, six mois plus tard, en raison de la maladie de Kawasaki dont il est atteint. Les deux fois, Thomas est sauvé par Sainte-Justine.

La maladie d’amour, pour moi, c’est celle qui s’anime quand je vois mes enfants, qui me prend au cœur quand ils sont malades, mais aussi, qui est partout à Sainte-Justine. La maladie d’amour des enfants m’a contaminé. À mon tour d’aider à ce qu’elle se propage au plus grand nombre. 

Guy A Lepage

Papa et ambassadeur de la Fondation
Guy A Lepage Campagne

La Maladie d'amour x vous

La Maladie d’amour, c’est celle qui nous pousse à donner le meilleur de soi pour offrir le meilleur des soins aux enfants. Elle nous prend au cœur, tout en le faisant grandir. Elle nous transforme et fait du bien, tant à soi que ceux autour de nous. Elle est devenue essentielle et vitale pour tous les enfants du Québec. Ensemble, rendons-la virale, pour qu’elle touche le plus de cœurs possibles. 

Consulter le communiqué.

Nous sommes nombreux à être atteints de la Maladie d’amour, mais nous pouvons l’être encore plus, pour continuer de faire de Sainte-Justine ce qu’il est : un centre hospitalier de haut calibre, à échelle humaine.

Maud Cohen

Présidente et directrice générale de la Fondation CHU Sainte-Justine