Nous sommes en septembre 2007. Un mercredi, si ma mémoire est bonne. Je sors d’une rencontre avec les gens de la Fondation CHU Sainte-Justine. Ce jour-là, mon patron, Daniel Brouillette, va jeter l’étincelle qui va allumer ce que je crois être le plus beau symbole du monde.

« Jean-Sébastien, j’ai toujours eu un rêve, une idée peu claire : faire une collecte de fonds où les gens allumeraient des lumières dans un grand sapin de Noël pour les enfants hospitalisés durant les Fêtes! » C’est à partir de là que cette image nous a obsédés. Nous en avons même fait un pacte : le Grand Sapin allait voir le jour en 2007. Devant Sainte-Justine.

Malgré un scénario qui lui semble presque impossible à réaliser, la Fondation plonge avec nous. « Si vous trouvez un sapin, nous trouverons l’ingénieur qui le fixera devant l’hôpital. Si vous trouvez un partenaire pour payer les frais d’installation, nous trouverons les lumières. Et si tout ça arrive, vous avez un go! » C’est parti pour l’an 1 du Grand sapin.

Bonne nouvelle : le cultivateur du sapin de Noël qui illumine Bryant Park à New York, est situé Fredericksburg et il aurait, selon nos informations, un autre grand sapin à vendre.  À mon arrivée, il est là, au beau milieu d’une énorme plantation… La vue de cet immense sapin qui surplombe tous les autres est frappante. C’est lui, notre sapin! La logistique de la livraison organisée. On ne peut plus reculer.

Dscn0271
Jusqu'en 2014, le Grand sapin était un arbre naturel
Dscn0288
Dscn1723
Mon Beau Sapin

Un mois plus tard, l’immense sapin est livré à Montréal et installé devant Sainte-Justine, avec ses 35 000 lumières. L’équipe de Rythme entre alors en action pour la cause. La réponse de nos équipes d’animation de partout au Québec est extraordinaire. Nous avons 35 000 lumières à vendre : nos auditeurs sont sollicités pour nous assurer que ce premier Grand Sapin devienne une tradition. Pas question que le sapin ne s’illumine pas de chacune de ses 35 000 lumières!

Sans même s’imposer, la vision très humaine de ce géant éclairé devant les patients de Sainte-Justine, s’installe d’elle-même. Nous ne voulons plus vendre des lumières, mais plutôt allumer 35 000 étincelles d’espoir, de magie, de réconfort aux familles.

Ce sapin leur livrera le message, soir après soir, dans la noirceur hâtive du mois de décembre, que tout le Québec pense à eux. Que la magie existe… que tout est possible!

Sapin En Preparation

Les Québécois se sont appropriés les lumières. Ils les ont dédiées à leurs êtres chers, les ont allumées en honneur des membres de leur entourage partis trop tôt, pour la santé qui était, ou n’était pas au rendez-vous dans leur famille. 

Rapidement, le Grand sapin a pris une place bien plus grande qu’une collecte de fonds : il est devenu quelque chose de magnifique et de magique, dès la première année.

Encore aujourd’hui, ce lien magique entre le Québec, Sainte-Justine et ses familles s’est renforcé. Même si le nombre de lumières allumées a grandi d’année en année, la signification individuelle de chacune d’elles n’a jamais faibli. Chaque lumière incarne un souhait, un souvenir, de l’espoir. 

Grans Sapin Soir 2015 004
Le Grand sapin aujourd'hui
2015 12 Cloture Sapin Ggiguere 457
2016 Lancement Sapin Ggiguere 0688

La campagne du Grand sapin est dans l’ADN de Rythme et son équipe. Elle représente nos valeurs et toute la beauté que l’on souhaite pour notre monde et notre futur. Chaque année depuis 12 ans, le mois de décembre nous rend encore et toujours fébriles : quand s’illumine notre géant vert, la magie Noël renait! Chaque soir de décembre, à 16 h, dans les bureaux de Rythme partout au Québec, on peut encore et toujours entendre : « Que s’illumine le Grand Sapin de Sainte-Justine! »

*Les propos tenus dans cet article n’engagent que la personne signataire et ne doivent pas être considérés comme étant ceux de la Fondation CHU Sainte-Justine.