Je me souviens qu’il neigeait ce soir-là du 8 mars. Encore de la neige, oui. On est tannés de l’hiver, oui. Mais avec toi Maélie, on aurait voulu que cet hiver 2018 se poursuive pendant 100 ans. Que tu continues de danser comme ces petits flocons qui tombaient du ciel la nuit de ton décès.

Il y a 2 ans tout juste. Mars 2017. Ton état n’était pas habituel. Avec raison. Toi à qui on n’avait jamais soupçonné de problèmes de santé, tu as été hospitalisée en urgence. Ton cœur fonctionnait à 7 % de sa capacité. 

Rapidement branchée au cœur de Berlin, tu devais attendre de recevoir le cœur qui allait remplacer le tien. Un an à faire des soins intensifs de Sainte-Justine, ta maison. Un an à tisser des liens avec tes voisins de chambre et tes soignants. Un an à mettre du soleil partout sur ton passage.

Pas de pitié. Pas d’apitoiement sur ton sort. Pas de Pourquoi moi? On rit. On s’amuse. On profite de la vie, de cette vie que tu trouvais si belle et qui t’allait si bien.

Ce qui allait se passer demain t’importait peu. La vie, c’est aujourd’hui. Quelle robe de princesse je vais porter? Quelles visites je vais recevoir? À quel jeu je vais bien jouer? Crayon jaune ou crayon bleu?

Parce que l’enfance ne s’envole jamais vraiment. Malgré la situation, les fils qui ne te quittaient jamais, les inconforts physiques, ta priorité numéro 1, c’était jouer : balade en vélo dans le corridor, une chambre aux airs d’un magasin de jouets, tes mille robes de princesse.

Maelie Diplome
Maelie Diplome2
Maelie Famille
Maelie Piano
Maelie Supergirl
Maelie Reine Des Neiges

À Sainte-Justine, tu as vécu la fin de ta maternelle, ta rentrée scolaire, la visite de Céline, ton 6anniversaire, l’Halloween, le Grand sapin de Sainte-Justine, Noël. Toujours, avec ta maman Caroline près de toi, qui s’assurait de maximiser ton bonheur dans toutes les situations.

Ta maman qui, aujourd’hui, s’investit dans un fonds qui porte ton nom pour continuer de faire vivre ton énergie et ta joie de vivre à travers des initiatives d’humanisation des soins aux soins intensifs.

On se souviendra de la princesse des soins intensifs que tu as été. De la volonté de ta maman pour te rendre le plus heureuse possible et de son amour inconditionnel. On se rappelle que la vie est cruellement injuste.

Maelie Caroline
Maélie et sa maman

Le 9 mars 2018, le tapis blanc s’est déroulé pour toi Maélie, la Reine des neiges du 3-11. Nos cœurs sont déchirés parce que le tien n’a pas pu être sauvé. Petit rayon de soleil, ton sourire, ta joie de vivre, ta résilience, nous ne les avons pas oubliés. Ton soleil s’est éteint, mais il continuera à réchauffer nos cœurs, pour toujours.