Alors que la Fondation CHU Sainte-Justine vient tout juste de dévoiler ses toutes nouvelles couleurs, c’est au tour du Cercle des jeunes leaders de faire peau neuve en changeant de nom. Place au Cercle de Sainte-Justine! Les coprésidentes du comité, Catherine Sharp et Chloé Teasdale, reviennent sur cette transformation avec fierté et enthousiasme. 

Cercle De Sainte Justine Logo Fr 960C600

Catherine, Chloé, expliquez-nous comment le changement de nom s’est imposé dans vos réflexions. 

Chloé Teasdale : 
Principalement parce que le visage du Cercle a bien changé depuis sa création en 1999. Nos jeunes leaders de l’époque sont aujourd’hui devenus des parents et des professionnels de la communauté d’affaires bien établis dans leurs fonctions. Les bénévoles qui s’engagent maintenant dans nos activités sont de plus en plus nombreux et proviennent de tous les horizons et groupes d’âge. Changer de nom nous permet d’être plus inclusif et de tous et toutes les représenter.

Catherine Sharp : 
Nous trouvions aussi très important de rappeler combien notre comité est précurseur dans le paysage philanthropique québécois. Chloé, tu l’as dit : le Cercle de Sainte-Justine existe depuis 1999, soit depuis près de 20 ans. Les bâtisseurs du Cercle ont été parmi les premiers dans la province à mettre sur pied un comité de jeunes leaders dans une fondation. Notre modèle a influencé nombre d’organisations à emboîter le pas dans la même direction. C’est une immense fierté pour nous et nous souhaitions réaffirmer ce leadership à travers notre image.

Chloé Teasdale : 
Finalement, d’un point de vue strictement visuel, ce changement nous associe beaucoup plus directement à la cause. Notre mission reste identique : nous engager envers les mères et les enfants du CHU Sainte-Justine. C’était donc naturel que ça transparaisse dans le nom de notre comité. 


Depuis 1999, le Cercle de Sainte-Justine a remis plus de 12 millions de dollars aux projets prioritaires du CHU Sainte-Justine. C’est une réussite incroyable, surtout quand on sait que le premier évènement du groupe avait permis d’amasser 17 000 $.

Chloé Teasdale

Près de 20 ans d’engagement bénévole au profit de la Fondation CHU Sainte-Justine, c’est plutôt impressionnant! Le Cercle de Sainte-Justine est un maillon véritablement indispensable au devenir du CHU Sainte-Justine, n’est-ce pas?  

Catherine Sharp : 
Il l’est, oui. Et à travers nos quatre évènements annuels, Lueur d’espoir, le Triathlon d’hiver, le Bal de Sainte-Justine et le Duathlon urbain, ce sont des centaines de bénévoles et de partenaires qui mettent leur énergie et leur talent au profit des mères et des enfants du CHU Sainte-Justine. Nous sommes fiers de rallier autant de gens autour de la cause.

Chloé Teasdale :
Depuis 1999, le Cercle de Sainte-Justine a remis plus de 12 millions de dollars aux projets prioritaires du CHU Sainte-Justine. C’est une réussite incroyable, surtout quand on sait que le premier évènement du groupe avait permis d’amasser 17 000 $. Imaginez tout le chemin accompli depuis! 

Les bâtisseurs du Cercle ont été parmi les premiers dans la province à mettre sur pied un comité de jeunes leaders dans une fondation. Notre modèle a influencé nombre d’organisations à emboîter le pas dans la même direction.

Catherine Sharp

Quels ont été les réalisations les plus marquantes au cours de ces années? 

Catherine Sharp :
Elles sont nombreuses! Au niveau de l’humanisation des soins, nos activités ont permis d’améliorer l’environnement hospitalier de l’Hôtellerie Cachou et d’offrir aux familles qui y séjournent un meilleur confort et un milieu plus accueillant, notamment. 

Nous avons aussi grandement contribué à l’achat d’équipements essentiels à l’unité de périnatalité et au soutien de la recherche sur les maladies du cerveau. 

Depuis 2011, nous nous engageons envers les soins et la recherche en néonatalogie. Tous nos efforts servent à assurer aux bébés prématurés et aux mamans des soins de pointe et de meilleures conditions de développement, de la naissance à l’âge adulte. 

Qu’espérez-vous pour l’avenir du Cercle de Sainte-Justine? 

Chloé Teasdale : 
À une ère où un nombre grandissant de causes bénéficient de la générosité des donateurs, il faut continuer à stimuler l’intérêt de la communauté et la garder engagée derrière le CHU Sainte-Justine.

Chaque enfant mérite un avenir en bonne santé et un accès aux meilleurs soins. Nous espérons que l’enthousiasme de nos bénévoles et du public sera toujours grandissant et qu’il nous permettra de faire une différence encore longtemps dans la vie des familles.