Retour en l'an 2000. Alors âgé de 4 ans, Sébastien est reçu à l’urgence de Sainte-Justine pour une lacération importante du poignet droit. C'est une expérience qui marque profondément l’enfant, sa famille, et l’adulte qu’il devient. Si bien que 21 ans plus tard, il concrétise un don planifié en nommant la Fondation bénéficiaire d’une assurance vie, pavant ainsi la voie à une nouvelle génération de jeunes engagés.

La Fondation accueille un nouveau membre du Fonds du futur : Sébastien Hally, 25 ans. Récemment gradué de Polytechnique Montréal, et alors qu’il vient d’être embauché pour son premier emploi à titre de consultant, Sébastien concrétise avec enthousiasme un don d’assurance vie.

« Sainte-Justine a sauvé ma main droite quand j’avais 4 ans. »

Le 17 juillet 2000, alors qu’il joue avec sa sœur ainée, le poing de Sébastien passe à travers une porte en vitre de sa maison. Sa gardienne, qui est avec lui à ce moment, téléphone au 9-1-1. L’enfant est transporté à Sainte-Justine par ambulance, et est accueilli à l'unité de traumatologie, où il subit dans les heures qui suivent une délicate opération au poignet.

« Grâce à l'expertise, à la rapidité d’intervention et aux soins de pointe des équipes, j’ai pu grandir avec une main fonctionnelle. À ma sortie de l’hôpital, j’ai fait de la réadaptation pendant quelques semaines et retrouvé le plein usage de mes cinq doigts à temps pour mon entrée à la maternelle. »

On dit que le fruit ne tombe jamais loin de l’arbre : les parents de Sébastien, eux-mêmes engagés envers plusieurs causes, dont Sainte-Justine, ont toujours encouragé leurs enfants à redonner.

« J'ai grandi avec la volonté de contribuer à l’avenir de cette institution dont la présence a été si déterminante, et rassurante, pour nous. »

C'est d'abord son conseiller financier qui lui suggère le don d’assurance vie comme moyen de contribuer de façon significative à la Fondation. Étant jeune et en santé, il a l'occasion de réaliser un don important, par le biais de paiement de primes mensuelles raisonnables. Sébastien trouve l’idée intéressante, et n’éprouve aucun malaise à se projeter au moment de son décès alors qu’il a toute la vie devant lui.

Je suis conscient que le résultat de mon geste se fera sentir dans le futur, c'est d'ailleurs pourquoi je choisis un organisme qui me garantit une pérennité. Sainte-Justine et sa Fondation seront là, pour les enfants, encore longtemps. C'est un pilier solide, essentiel, qui va perdurer et évoluer à travers les années.

Sébastien Hally

Donateur de la Fondation et membre du Fonds du futur
Sebastien Capture 5
Sébastien, à l'âge de quatre ans, à la suite de son accident

Également donateur mensuel de la Fondation, Sébastien a un désir contagieux d’avoir un impact positif sur la société à la fois aujourd’hui et demain. Celui qui croit fermement que la philanthropie est l’affaire de tous, pas seulement la responsabilité de ceux dont la carrière est plus avancée, s’implique autour de lui, à chaque fois qu’il en a l’occasion.

« J'ai grandi dans un milieu aisé et j’ai eu droit à beaucoup de soutien. Il y a eu Sainte-Justine, mais aussi mes parents, mes enseignants et mon entourage. Ma communauté a été cruciale dans mon parcours. Dès que l'on comprend que l'on est ce que l'on est parce que plusieurs nous ont aidé et nous ont guidé, on réalise qu'on a la responsabilité d’être là pour les autres. »

La philanthropie peut, pour certains, paraitre comme un concept abstrait ou vieillot. En réalité, c’est une simple tradition de partage et d’entraide qui transcende les générations. Je suis d’avis que de plus en plus de jeunes devraient s’y intéresser!

Sébastien Hally

Donateur de la Fondation et membre du Fonds du futur

Merci à Sébastien pour sa générosité envers Sainte-Justine, et pour avoir gentiment accepté de partager son témoignage. Vous êtes curieux à propos du don d’assurance vie ou du don par testament? Communiquez avec Nathalie Gagnon au ngagnon@fondationstejustine.org ou au 514 345-4931, poste 6749.

Pour en savoir plus