C’était le soir du 17 octobre 2020. Thierry se rend chez un ami au volant de son scooter, près de son village de Sainte-Hélene-de-Mancebourg, en Abitibi. Un soir comme les autres, mais c’est pourtant celui qui allait transformer sa vie : Thierry est frappé de plein fouet par un automobiliste.

La collision est extrêmement brutale. Sa tête se heurte contre le pare-brise de la voiture et il est propulsé 30 pieds plus loin. À son réveil, dans le froid de l’automne, c’est le choc : la jambe de Thierry est sectionnée. Suzie, sa maman, reçoit alors un appel que tous les parents d’adolescents redoutent.

On nous a dit que Thierry est conscient, mais que c’est très grave. 

Suzie

Maman de Thierry
DSC 3857
DSC 3907

Tout un village pour guérir Thierry

Immédiatement, il est admis au Centre hospitalier La Sarre en Abitibi. Le cas de Thierry demande des soins spécialisés : il a aussi deux vertèbres fracturées et d’importantes lésions aux reins. Thierry est stabilisé, puis aussitôt transféré au CHU Sainte-Justine par avion-ambulance. Chaque seconde compte. Il est pris en charge par une équipe de référence au Québec en traumatologie, qui traite 75 % des cas de traumas graves pour toute la province.

En plus des résidents de Sainte-Hélène-de-Mancebourg, qui ont soutenu Thierry sur le chemin de la guérison, c’est tout un village qui gravite autour de lui à Sainte-Justine : les équipes de traumatologie, de chirurgie, de physiothérapie, d’ergothérapie, de gestion de la douleur, une psychologue, une travailleuse sociale, sans oublier la communauté de donateurs qui les soutiennent.

Thierry 3
Thierry 4
Thierry 5
Thierry 6
Thierry 7
Thierry debout premiere fois

Se tenir debout en s’appuyant sur vous

Malgré l’impossibilité de rattacher le pied de Thierry à sa jambe, les équipes soignantes ont pu utiliser la peau sous son pied, plus résistante, pour protéger la zone sectionnée.

Cinq jours après sa première greffe de peau, Thierry se tient déjà debout et il rentre à la maison après dix jours d’hospitalisation. Aujourd’hui nouvellement équipé d’une prothèse, il entend reprendre sa vie où il l’a laissée avant son accident. Un pas à la fois, il poursuit son chemin à travers la vie, reconnaissant envers Sainte-Justine et inspiré par votre générosité.

La Course pour les enfants RBC, un an après son accident

Suite à son parcours à Sainte-Justine, Thierry souhaite redonner à l’hôpital qui lui a prodigué des soins exceptionnels. En tant qu’ambassadeur de la Course pour les enfants RBC, il vous invite à prendre part à cette course virtuelle mondiale les 16 et 17 octobre prochains. Entouré de sa famille et ses amis, il attachera ses lacets pour la cause, en direct de l’Abitibi!

Attache tes lacets thierry course rbc

Joignez-vous à lui : courez ou marchez un, 3, 5, 10 ou 21 kilomètres dans votre quartier et, par le biais de l’application Course pour les enfants RBC, suivez et partagez vos résultats. Les enfants sont bienvenus à relever le défi!

Sainte-Justine a changé ma vie. Son expertise, l’humanité de ses équipes et ses appareils à la fine pointe de la technologie m’ont permis de me relever. En donnant à la Fondation CHU Sainte-Justine, vous avez un impact sur la santé des jeunes comme moi, de partout au Québec.

Thierry

Ambassadeur de la Course pour les enfants RBC

Les derniers mois nous ont laissés plus que jamais convaincus de la force du mot « ensemble ». En participant à cette course virtuelle, vous permettrez à Sainte-Justine de demeurer à l’avant-garde des soins pédiatriques pour les jeunes comme Thierry. De persévérer dans la quête de réponses qui tardent encore à venir. De guérir. 

Ensemble, attachons nos lacets pour Sainte-Justine!

Envie de participer?

Inscrivez-vous dès maintenant!

Je m'inscris