Faire un don

Vous souhaitez faire un don ?

Prendre contact

Le CHU Sainte-Justine compte une masse critique de 250 professionnels de la réadaptation et de 15 chercheurs en maladies musculosquelettiques et en réadaptation. Leur objectif : guérir lorsque possible et améliorer les perspectives de vie et d’autonomie de ceux dont la maladie est irréversible.  

Révolutionner la médecine, un pas à la fois

L’avancement dans les domaines des maladies musculosquelettiques et de la réadaptation exige une collaboration multidisciplinaire particulièrement étendue dans les domaines médicaux et technologiques.

Cet avancement requiert ensuite de pouvoir assurer un meilleur suivi des soins à long terme, ce qui signifie élaborer et mettre en œuvre les mesures appropriées de réadaptation dès le début des traitements. 

Le CHU Sainte-Justine a donc tout mis en œuvre pour révolutionner les soins de réadaptation, se doter des appareils chirurgicaux les plus performants et constituer des équipes d’experts uniques au monde capables d’améliorer ces appareils en continu et de donner un nouvel élan à la recherche fondamentale. 

Le Technopôle en réadaptation pédiatrique

Le Technopôle en réadaptation pédiatrique vise à exploiter la masse critique de professionnels, de chercheurs et de patients rassemblée au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME)

La vision du Technopôle en réadaptation pédiatrique consiste à réunir les acteurs de la recherche, de l’enseignement et des services cliniques pour consolider une approche multidisciplinaire en réadaptation - génie, orthopédie, physiothérapie, ergothérapie, neurosciences et plus encore –, pour ensuite établir un partenariat durable entre les sociétés spécialisées en recherche et en développement technologique et le milieu de la santé.

Le Technopôle autorise l’ambition – hier encore inaccessible – de redéfinir le sens de la « réadaptation », en poussant la recherche du côté de la thérapie régénérative au moyen des cellules souches et de la génomique. 

Il ouvre la perspective d’une meilleure qualité de vie pour les enfants aux prises avec un problème médical aigu, une maladie génétique, une affection chronique ou un traumatisme, et pour celles et ceux qui ont survécu à un accident ou à une naissance prématurée.

Je suis contente, parce que le fait que ça ait si bien marché ma modulation de croissance aidera d’autres jeunes qui auront cette opération-là. 

Mathilde

Mathilde Et Maman
Mathilde, 14 ans, et sa maman

Un traitement révolutionnaire de la scoliose

Mathilde rencontre le Dr Stefan Parent, chirurgien orthopédiste au CHU Sainte-Justine, après avoir développé une scoliose sévère à la faveur d’une poussée de croissance rapide.

Heureusement, elle est une parfaite candidate pour subir une intervention chirurgicale d’avant-garde pratiquée par Dr Parent et son équipe : la modulation de la croissance. « C’est comme si on avait mis des broches à certaines de mes vertèbres pour remettre ma colonne droite », explique Mathilde.

  • 4 000 cas de scoliose sont vus au CHU Sainte-Justine chaque année.
  • 25 à 30 patients sont des candidats à l’opération de modulation de la croissance.
  • 100 patients ont bénéficié de cette technique révolutionnaire depuis 2015. 

Cette nouvelle technique réduit de beaucoup la douleur et le temps de convalescence par rapport à la chirurgie conventionnelle, qui consiste à souder certaines vertèbres et à les immobiliser entre deux tiges métalliques. En moins de quelques jours, les patients sont sur pied et moins d’un mois plus tard, ils peuvent reprendre leurs activités normales! 

Avant même l’opération, la jeune fille a pu voir les résultats possibles sur sa colonne. Grâce à leur travail concerté, des ingénieurs chevronnés et l’équipe de Sainte-Justine ont développé un outil innovateur de modélisation de la colonne vertébrale. Ce dernier permet non seulement de visualiser la colonne en trois dimensions, mais aussi de prédire l’effet qu’aura la modulation de croissance sur le patient. 

Les résultats de l'opération de Mathilde sont phénoménaux : en quelques heures à peine, le degré de déviation de la colonne est passé de 45 à 15 degrés et à peine quelques mois plus tard, sa scoliose avait complètement disparu. C’est aujourd’hui droit devant qu’elle fonce vers l’avenir. 

Le Fonds Mélio

Le Fonds Mélio de la Fondation CHU Sainte-Justine – anciennement Fondation Mélio – est une ramure essentielle au déploiement du pôle des maladies musculosquelettiques et réadaptation. Il est voué au soutien continu et indispensable des 5 000 enfants suivis au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME) et vivant avec une déficience motrice ou de langage. 

Ayant pour fonction de reprendre et de redistribuer les actifs de la Fondation Mélio, ce fonds a vu le jour en 2017 dans un désir partagé des équipes de concentrer leurs efforts afin d’avoir un impact sans cesse grandissant dans la vie des enfants du CRME et de leurs familles.   

Dans le respect et la volonté de la Fondation Mélio et de ses donateurs, le Fonds Mélio permet dorénavant à la Fondation CHU Sainte-Justine de continuer d’aMÉLIOrer la qualité de vie des enfants handicapés : 

  • en appuyant la recherche en réadaptation ;
  • en finançant la création, l’aménagement et le développement des services spécialisés du Centre de réadaptation Marie Enfant du CHU Sainte-Justine.