Filtrer par :
Fondation CHU Sainte-Justine

Du haut de ses 4 ans, Victor reçoit un diagnostic d’épilepsie. Au plus fort de la maladie, plus de 200 crises surviennent chaque jour et rien ne parvient à l'apaiser.

Jonathan Robidoux-Demers, papa et donateur mensuel

En tant que papa, on a souvent cette pression de devoir « rester fort » pour notre famille, mais s’il y a une chose que cette épreuve m’a apprise, c’est qu’on a le droit d’être vulnérable et c’est même important de l’être. Être fort, c’est savoir vivre les moments tristes, et savourer les victoires.

Mon histoire  

Mon beau papa

Mélanie Chagnon, maman

Malgré les risques de la grossesse, tu étais tellement heureux. Trois fois papa, ce n’est pas rien. Et là, le mur. Jamais je n’aurais voulu être accompagnée par quelqu'un d’autre que toi, ce jour-là, à l’urgence du CHU Sainte-Justine.

Justine Tremblay, maman et patiente du CHU Sainte-Justine

À 10 ans, j’ai reçu un diagnostic de leucémie. Pendant des années, je me suis battue pour ma vie à Sainte-Justine. Aujourd’hui, près de 15 ans plus tard, entre ces mêmes murs, je m’apprête à donner la vie.

Mon histoire  

Lettre à mes filles

Fanny Huot-Duchesne, maman et employée de la Fondation CHU Sainte-Justine

Déjà dans mon ventre, vous vous preniez la main. Les infirmières et médecins s’émerveillaient à chacune de nos visites à Sainte-Justine. On vous confondait souvent à l’écran. Ils vous appelaient les petites monos monos. Adèle et Noella, voici votre histoire.

Audrey Larone Juneau, cadre conseil en sciences infirmières, volet soins critiques

Chaque jour, mes collègues et moi travaillons avec le fruit de votre générosité. Vos dons contribuent à offrir le meilleur futur possible aux enfants sur lesquels nous veillons grâce aux avancées médicales qu’ils permettent.

Mon histoire  

Lettre à mes patientes

Laure-Hélène Bourgouin, donatrice et infirmière à l’unité des naissances et à l'unité des grossesses à risque élevé (GARE)

Chères mamans, chaque jour, vous me rappelez l’importance de la rigueur scientifique, de la recherche, des simulations cliniques et des dons. Tout cela mis ensemble nous permet, à mes collègues et moi, de vous offrir de meilleurs soins. À vous et à vos bébés.

À la une  

La promesse

Delphine Brodeur, présidente et directrice générale de la Fondation

Aujourd’hui, j’accepte avec honneur le grand rôle de présidente et directrice générale avec fébrilité et conviction, en pensant à tous les enfants de Sainte-Justine qui guideront mes pas, nos pas.