Filtrer par :
Katherine Levac, maman et ambassadrice de la 15e édition de la campagne du Grand sapin de Sainte-Justine

J’y ai lu l’inquiétude sur le visage des parents, j’y ai croisé l’innocence dans le regard des enfants et j’y ai vu la solidarité se dégager des équipes soignantes. Plus personnellement, j’y ai donné la vie, deux fois plutôt qu’une l’an dernier. Ma reconnaissance envers Sainte-Justine est infinie.

Fondation CHU Sainte-Justine

Faites briller l’espoir à Sainte-Justine. Allumez vos lumières dans le Grand sapin.

Djammy Charles, philanthropist and student

À mes yeux, il n’y a rien de plus beau que des jeunes qui aident d’autres jeunes. Une jeunesse philanthropique, c’est une jeunesse qui transmet l’espoir. Et ce sont de futurs citoyens qui comprennent qu’ils peuvent eux-mêmes incarner et provoquer le changement.

Mon histoire  

Sans honte

Léa-Maude Lavoie

J’ai longtemps été effrayée de raconter mon histoire. Aujourd’hui, j’en suis fière.

Portrait -  Merci!  

Le legs du futur

Roxane Lefebvre et Tony Roy

C’est la petite histoire toute simple mais inspirante d’un couple au grand cœur. Roxane et Tony ont choisi de perpétuer leur engagement social et leur amour pour la famille en planifiant un don d’assurance vie à la Fondation CHU Sainte-Justine.

Fondation CHU Sainte-Justine

Chacune des opérations de Mathis est un pas de plus vers la liberté. Avec courage et persévérance, Mathis continue d’avancer.

Fondation CHU Sainte-Justine

Du haut de ses 4 ans, Victor reçoit un diagnostic d’épilepsie. Au plus fort de la maladie, plus de 200 crises surviennent chaque jour et rien ne parvient à l'apaiser.

Jonathan Robidoux-Demers, papa et donateur mensuel

En tant que papa, on a souvent cette pression de devoir « rester fort » pour notre famille, mais s’il y a une chose que cette épreuve m’a apprise, c’est qu’on a le droit d’être vulnérable et c’est même important de l’être. Être fort, c’est savoir vivre les moments tristes, et savourer les victoires.