Depuis les derniers mois, elle est interpellée partout pour discuter du coronavirus. Il n’y a pas de doute : La Dre Caroline Quach-Thanh, pédiatre microbiologiste-infectiologue et chercheure au CHU Sainte-Justine, est maintenant un visage familier en lien avec la COVID-19, reconnue pour sa capacité à donner l’heure juste et à vulgariser l’information sur ce virus auprès du grand public. Aujourd’hui, nous faisons une incursion dans le parcours professionnel d'une collègue nommée au palmarès des 100 femmes les plus influentes du Canada selon le Réseau des femmes exécutives (Women’s Executive Network) - le tout, à l’abri des urgences de santé mondiales.

La Dre Quach-Thanh est diplômée de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et a complété sa résidence en pédiatrie au CHU Sainte-Justine. Elle a par la suite suivi une formation post-graduée en microbiologie-infectiologie à l'Université McGill, où elle a également travaillé pendant plus de 10 ans. De retour au CHU Sainte-Justine depuis quelques années, elle œuvre comme chercheure-clinicienne, et est également co-chef du pôle d’excellence en maladies infectieuses et soins aigus.

Au CHU Sainte-Justine, nous soignons une clientèle hautement fragile chez qui la prévention des infections est d’une importance capitale. Les expertises variées, tant en recherche qu’en clinique, la curiosité, la générosité et le dynamisme des membres du pôle sous-tendent l’excellence. La sélection et la participation active des membres de ce Pôle aux différents comités et tables de concertation, tant au niveau provincial, fédéral qu’international, font de nous tous des chefs de file en maladies infectieuses et permettent au CHU Sainte-Justine d’innover sans cesse.

Dre Caroline Quach-Thanh

pédiatre microbiologiste-infectiologue et chercheure
CHU Sainte-Justine
Tlmep Quach Arruda
Dre Quach-Thanh et le directeur national de la santé publique, Dr Harruda à TLMEP ce dimanche © Véronique Boncompagni

Elle est habituée des horaires chargés mais ses journées ne sont pas toujours aussi imprévisibles qu’en contexte de pandémie : la Dre Quach-Thanh partage son temps entre des consultations avec des patients et des projets de recherche sur l’immunisation aux infections et la compréhension des facteurs de risque associés à celles-ci. Elle axe également ses travaux sur la prévention des infections contractées à l’hôpital, ainsi que la prévention de l’antibiorésistance, en particulier chez les populations vulnérables (prématurés, immunocompromis, fibrose kystique).  

Mon rêve : que tout enfant nécessitant des soins hospitaliers puisse en ressortir sans risquer une infection évitable. De nos jours, près de 20 % des enfants aux soins intensifs de néonatologie développent une infection durant leur séjour hospitalier; nous visons à détecter et prédire les patients à risque.

L’experte en immunologie est souvent appelée à témoigner dans les médias sur des débats d’enjeux de santé publique, tels que la vaccination et la prévention des infections, pour lesquels elle milite ardemment. Elle s’était d’ailleurs fait connaitre en 2019 pour ses interventions sur l’importance de la vaccination, notamment à Tout le monde en parle. Elle est également impliquée dans des comités consultatifs auprès du gouvernement provincial et fédéral. 

Photo Dr Quach Tlmep
Dre Quach-Thanh à TLMEP en mars 2019. © Karine Dufour/ICI Radio-Canada Télé

La vaccination, en prévenant les infections, permet de diminuer l’utilisation d’antibiotiques, et par le fait même, le risque de développer la résistance aux antibiotiques.

La Dre Quach-Thanh est une femme de cœur avec une feuille de route impressionnante.  Elle suscite l’admiration de tous ceux qui la rencontrent – des employés de Sainte-Justine aux donateurs de la Fondation.  En plus d’être une sommité dans son domaine, elle se fait une mission de promouvoir la place des femmes au sommet en recherche et dans des positions de gestionnaires. 

Je vise à promouvoir la recherche et le leadership chez les jeunes femmes, pour leur permettre d’atteindre leurs buts et leurs rêves tout en ne se sentant pas obligées de mettre leur vie familiale de côté.