La dernière année a ébranlé nos certitudes. Mais elle a aussi révélé notre capacité inouïe à faire front commun quand le pire survient. À l’appel de Sainte-Justine, vous vous êtes ralliés en 2020, et notre reconnaissance va au-delà des mots. Merci d’être restés à nos côtés!

Votre présence dans la distance

Chers ami-e-s,

Votre présence nous aura portés bien au-delà de la distance, cette année. Du fond du cœur, merci d’avoir marché à nos côtés.

Pendant que la Fondation, comme bien d’autres organismes philanthropiques, traversait une crise sans précédent, vous avez été des dizaines de milliers à vous rallier, enthousiastes, solidaires, généreux.

D’abord, ce fut derrière notre campagne de donateurs de première ligne, puis ce fut derrière nos initiatives réinventées, d’un Triathlon d’hiver virtuel en passant par un Bal métamorphosé en une impressionnante levée de fonds de 20 familles de Sainte-Justine. Sous votre impulsion, plus de 40 projets de recherche destinés à l’avancement des connaissances reliées à la COVID-19 ont vu le jour, et plus de 300 autres ont cheminé pour le bénéfice de milliers de familles bouleversées par la maladie et pour qui l’expertise fine de Sainte-Justine est l’unique chemin possible.

Votre générosité, si étroitement imbriquée au devenir des familles et des équipes, brille encore plus qu’à l’habitude cette année. Vos dons, petits et grands, sont allés là où les besoins ont promis d’avoir le plus d’impact. Vous avez permis au CHU Sainte-Justine de demeurer un fidèle pilier, pour des enfants de partout au Québec.

La santé des enfants est une responsabilité collective. Du fond du cœur, merci d’en faire la vôtre avec nous.

Ensemble, continuons d’intensifier nos efforts pour offrir le meilleur des soins et de la recherche à tous les enfants du Québec et au-delà. Pour leur avenir. Celui de toute la société.

Maud Cohen

Maud Cohen

Présidente et directrice générale

Jacynthe Côté

Jacynthe Côté

Présidente du conseil d'administration

Sainte-Justine : terre d’accueil

Joyce compte parmi les grandes combattantes de 2020. Née prématurément à Sainte-Justine en pleine pandémie, elle n'aura passé qu'à peine 24 semaines et deux jours dans le ventre de sa maman.

Joyce et sa famille
Joyce entourée de sa famille | © Geneviève Beaupré

Pour ses parents déjà éprouvés par la perte de leur fille cadette lors d’une fusillade en Angola, et par trois fausses couches subséquentes, son arrivée relève presque du miracle. Mais bien des embûches les attendent encore.

De la force, de l’amour inconditionnel et un soutien tentaculaire — le vôtre et celui des équipes de soins — auront été vitaux à sa remise sur pied.

Faire front commun. Ensemble.

Merci de vous être levés pour Sainte-Justine, ses patients, ses familles et ses équipes, au cours des derniers mois. Lors d’un appel sans précédent à la solidarité, lancé par le biais de notre campagne de donateurs de première ligne, nous avons appelé 50 000 donateurs en renfort. Vous avez été 60 991 à vous mobiliser.

Un vent de générosité incroyable qui a aussi encouragé le Dr Alexander Weil, neurochirurgien pédiatrique, à faire à son tour un don personnel de 100 000 $. Merci! Par votre volonté de prendre action, vous avez agi comme un rempart en plein cœur de la tempête.

Avec vous, la recherche au cœur de la crise

Parce que vous avez été derrière eux cette année, de nombreux chercheurs du CHU Sainte-Justine se sont mobilisés pour faire avancer les connaissances reliées à la COVID-19, chez l’enfant comme chez l’adulte. Avec vous, ils ont donné naissance à pas moins de 40 projets de recherche sur le sujet, souvent en collaboration avec d’autres leaders nationaux et internationaux.

Votre présence cette année a tout changé pour les équipes du Centre de recherche. Vous nous avez permis de garder la cadence à un moment crucial où les découvertes au service de la santé des mères et des enfants progressent à la vitesse de l’éclair. Sainte-Justine a la responsabilité d'y voir. Et elle y parvient parce que vous êtes à nos côtés.

Dr Jacques L. Michaud

Directeur
Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Étudier les liens possibles entre la COVID-19 et la maladie de Kawasaki

Avec le soutien du Fonds – Ligne de Front, le Dr Élie Haddad, directeur de l’axe de recherche « Maladies immunitaires et cancers », s’est intéressé avec son équipe aux liens possibles entre la COVID-19 et la maladie de Kawasaki, un syndrome inflammatoire grave et bien connu en pédiatrie. Depuis le début de la pandémie, un nombre important d’enfants se présentant avec des symptômes très similaires à cette maladie est rapporté, à Sainte-Justine comme ailleurs dans le monde.

« Grâce aux donateurs, le CHU Sainte-Justine se retrouve à la pointe de la recherche en ce domaine. Ici, c’est une équipe multidisciplinaire, de pair avec l’hôpital SickKids, à Toronto, et tous les autres centres pédiatriques canadiens, qui s’affaire à vérifier les liens possibles entre la maladie de Kawasaki et la COVID-19. Ensemble, non seulement pourrons-nous mieux comprendre ce syndrome et mieux prendre en charge les patients qui en souffrent, mais nous pourrons ultimement proposer de nouvelles stratégies thérapeutiques. » -Dr Élie Haddad

Envisager le plasma convalescent comme traitement contre la COVID-19

Grâce à de grands donateurs comme Intact Corporation financière et Power Corporation, un essai clinique pancanadien, mené par des chercheurs du CHU Sainte Justine, Héma Québec et 73 hôpitaux canadiens, américains et brésiliens, a pu être réalisé l’hiver dernier. Le projet visait à mesurer l’efficacité du plasma sanguin d’individus ayant déjà combattu la COVID-19 comme traitement pouvant servir à d’autres personnes infectées par le virus.

Début septembre, une étude multicentrique internationale, dirigée par le Canada et publiée dans la revue Nature Medicine, dévoilait des résultats beaucoup plus nuancés par rapport aux résultats préliminaires du début d’année.

L’analyse complète n’a pas révélé de différence significative dans la mortalité ou le risque d’intubation de façon globale. Les complications graves étaient cependant plus fréquentes chez les patients ayant reçu le plasma convalescent. Les chercheurs ont par ailleurs démontré que l’effet clinique du plasma convalescent était largement modulé par son contenu en anticorps. Les patients ayant reçu du plasma avec un bon profil d’anticorps présentaient un risque de mortalité et d’intubation comparable à celui des patients dans le groupe contrôle, alors qu’il était accru chez ceux recevant des plasmas avec un profil défavorable.

Ces résultats sont le fruit d’une étroite collaboration entre des équipes expertes provenant de partout sur la planète, et démontrent une fois de plus tout le leadership de Sainte-Justine dans le domaine de l’infectiologie. Merci de propulser cette expertise!

Soutenir les familles les plus touchées par la pandémie

Hospitalisations. Suivis médicaux fréquents. Invalidité. La maladie d’un enfant peut avoir de lourds impacts financiers sur une famille. Pour de nombreuses d’entre elles, les contraintes engendrées par la pandémie ont renforcé cette fragilité, entraînant d’importantes répercussions sur leur équilibre psychologique et financier.

Bien qu’éprouvante, l’année 2020 aura aussi démontré la force et l’énergie sans pareilles des équipes à s’adapter et à déployer des mesures exceptionnelles pour continuer d’offrir les meilleurs soins aux familles. Merci d’avoir été derrière elles, en soutenant leurs efforts et en leur permettant de poursuivre leur travail si essentiel.

Caroline Barbir

Présidente-directrice générale
CHU Sainte-Justine
Photo couleur
© Dre Guylaine Larose, CHU Sainte-Justine

Des mesures exceptionnelles pour des besoins exceptionnels

Grâce à vous, le Service social a pu instaurer de nombreuses mesures exceptionnelles répondant à leurs besoins les plus urgents, comme le soutien financier pour l’hébergement et le transport. Pas moins de 400 familles ont également pu bénéficier de paniers alimentaires composés de denrées de première nécessité à la suite d’une hospitalisation. Un coup de pouce crucial allégeant leur charge mentale le temps de déposer les valises, et leur permettant de continuer de se concentrer sur l’essentiel : la santé de leur enfant.

Permettre l’acquisition d’équipement essentiel à la maison

Offrir des soins de pointe en temps de pandémie, c’est aussi pouvoir les dispenser à distance lorsque possible. Avec votre générosité, des machines CPAP, essentielles aux enfants souffrant d’apnée du sommeil, ont pu être acquises et offertes à domicile à des familles vulnérables ou en situation de précarité financière. Un retour à la maison grandement facilité, sachant qu’il est fréquent de devoir retarder un congé d’hôpital de plusieurs semaines, voire de mois, en raison de l’incapacité rencontrée par les parents de se munir d’une telle machine à domicile.

Fournir un service de réparation et ajustement de fauteuils et prothèses aux enfants du CRME

Au plus fort de la pandémie, vous avez aussi été derrière les patients du Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), qui ont continué, malgré les mesures sanitaires strictes et la limitation des services, d’avoir des besoins accrus pour leurs équipements (prothèses, fauteuils roulants, notamment). Avec vous, le Service d’aides techniques (SAT) du CRME a usé de créativité et d’innovation en mettant sur pied un service de réparation et d’ajustement sous un chapiteau situé devant le centre. Une manière parfaite de dispenser un service essentiel en limitant les risques de transmission de la COVID-19.

Le CHU Sainte-Justine, leader en pédiatrie au Canada et à l'international

Statistique accouchements grossesse
Statistique centre marie enfant
Statistique employes
Statistique Institution centenaire
Statistique Institution centenaire 2
Statistique pedriatres quebecois
Statistique plus important centre hospitalier
Statistique recherche

La santé mentale, un enjeu plus actuel que jamais

C’est sans doute dans la sphère de la santé mentale que les enfants auront subi le plus de contrecoups de la COVID-19. Moins touchés que les adultes par le virus lui-même, ils auront pourtant été beaucoup plus nombreux à démontrer des signes de détresse psychologique depuis un an.

Cette situation jette plus que jamais l’éclairage sur l’importance accrue de multiplier les efforts et les projets en santé mentale. Merci d’y avoir contribué cette année!

Suivre les troubles alimentaires de près, même à distance

Le CHU Sainte-Justine reçoit 40 % des cas d’hospitalisations en troubles de la conduite alimentaire (TCA), souvent parmi les plus complexes de la province. Afin de répondre à une forte croissance de ces troubles, qui ont doublé depuis mars 2020, un généreux don de Bell Cause pour la Cause permet actuellement aux équipes de perfectionner leur approche et de répondre à un maximum de besoins. Le geste inspire déjà d’autres donateurs à s’engager à leur tour.

Notamment, les équipes peuvent voir à la mise sur pied d’un programme ambulatoire intensif leur permettant de s’adapter au contexte exceptionnel de pandémie et d’accroître de manière permanente l’accès à l’expertise de Sainte-Justine.

Les patients vivant à l’extérieur de Montréal représentent 75 % de la clientèle en TCA. L’objectif de l’initiative consiste ainsi à déployer un maximum de ressources à distance afin de permettre un accompagnement des patients depuis leur domicile après un épisode de TCA ou une hospitalisation en découlant : thérapie à distance, coaching de l’entourage, mise en ligne d’outils essentiels aux professionnels de la santé et responsables scolaires.

Soutenir virtuellement les adolescents à risque de troubles de santé mentale

L’adolescence est une période tumultueuse de la vie, où la vulnérabilité à développer divers troubles de santé mentale et dépendances se voit accentuée. Poussée par la générosité de donateurs comme la RBC Banque Royale, la Pre Patricia Conrod et son équipe travaillent à l’élaboration de stratégies de promotion de la santé mentale et étudient les facteurs génétiques, environnementaux et neurodéveloppementaux pouvant mener certains jeunes vers la toxicomanie, entre autres.

Déployé à travers des écoles du Grand Montréal dans l’objectif de développer de meilleures approches collaboratives de prévention, son projet de recherche InterVenture a cette année dû restreindre une grande part de ses activités habituelles en raison de la COVID-19. Soucieuse de maintenir sa mission en ces temps particulièrement déstabilisants, l’équipe de Pre Conrod s’est donc affairée, grâce à l’apport majeur de la Fondation Hewitt, à mettre sur pied une étude de faisabilité évaluant l’efficacité et l’impact de diverses interventions virtuelles offertes aux adolescents les plus à risque et permettant à la formation de professionnels dispersés partout à travers le réseau de la santé.

Les donateurs constituent un levier extraordinaire pour ce projet de recherche qui promet, même après la pandémie, de rallier des écoles et des intervenants des quatre coins du Canada et de rejoindre les régions les plus éloignées comme le Nunavik.

Prendre soin aux premiers jours de la vie

Améliorer la santé mentale et le bien être des futures mamans, de leur partenaire et de leur bébé : voilà l’une des missions que se donne la Pre Sylvana Côté, psychologue et chercheuse au CHU Sainte-Justine, à travers ses travaux de recherche et son programme Toi, moi, bébé. Et c’est grâce à la philanthropie et ses donateurs qu’il lui est possible d’y parvenir.

En apportant du soutien aux parents à risque de problèmes de santé mentale et en les accompagnant dans leur transition vers la parentalité, le programme répond à une réalité tout aussi frappante que véridique : au Québec et ailleurs, 30 % des femmes enceintes présentent des niveaux élevés de dépression et d’anxiété et cette proportion tend à tripler depuis le début de la COVID-19. Les études, dont celles du CHU Sainte-Justine, démontrent pourtant que les 1 000 premiers jours de vie sont déterminants pour la santé future de l’enfant.

Avec vous à ses côtés, l’équipe de la Pre Sylvana Côté a pu mettre sur pied un cours sous forme d’interventions en ligne et téléphoniques, auquel participeront un total de 500 femmes enceintes et leurs partenaires, depuis la grossesse jusqu’à trois mois postpartum. Suivant les résultats recueillis par l’étude, l’accessibilité au programme pourrait être élargie à une plus vaste clientèle à travers le Québec via, notamment, le développement d’une application mobile.

Eleonore 23 04 21 0026
Éleonore et sa maman | © Geneviève Beaupré

La maladie n'est pas en quarantaine

Recevoir un diagnostic grave. Attendre une chirurgie vitale. Être hospitalisé ou admis aux soins intensifs. Toutes ces réalités, et bien d’autres, ont continué de bouleverser les familles, malgré la pandémie. Avec votre appui, les équipes ont pu assurer les soins prioritaires pour chacune d’elles et répondre aux besoins là où il a été le plus urgent de le faire. Merci de leur avoir permis de poursuivre ce travail essentiel!

Même dans les circonstances les plus exceptionnelles, des enfants de partout au Québec ont continué d’avoir besoin de soins d’avant-garde que Sainte-Justine, comme nul autre, est en mesure de leur offrir.

Dre Caroline Quach-Thanh

Pédiatre microbiologiste-infectiologue et chercheure au CHU Sainte-Justine

Propulser les avancées scientifiques, parce que le statu quo n’est pas une option

Saviez-vous que pas moins de 300 projets de recherche non reliés à la COVID-19 ont bénéficié de votre soutien cette année? Malgré les contrecoups de la crise sanitaire, continuer d’approfondir les connaissances pour toutes ces familles chez qui les réponses tardent à venir, et dont l’avenir dépend étroitement de l’expertise unique de Sainte-Justine, fut impératif. Merci de faire grandir l’espoir aux côtés des équipes de recherche!

Un souffle nouveau

Le fruit de votre générosité a contribué à faire considérablement évoluer les connaissances sur l’asthme ces derniers mois. Une importante étude conduite par l’équipe de la Dre Francine Ducharme, pédiatre-épidémiologiste et chercheuse, permet aujourd’hui d’avancer qu’une prise en charge précoce et soutenue de l’asthme pourrait accroître les chances de guérison et même mener à une guérison complète des enfants atteints. Les résultats de l’étude prouvent par ailleurs que le niveau de contrôle de l’asthme dans les deux années suivant un diagnostic est un déterminant important des chances de rémission. Une nouvelle remplie d’espoir pour les enfants asthmatiques comme Charlie-Ann!

Dre Ducharme Charlie Ann
Dre Francine Ducharme et Charlie-Ann | © Danaï Papadomanolakis

Nos chercheurs s’illustrent

Parce que vous soutenez leurs travaux, de nombreux chercheurs acquièrent la crédibilité et la reconnaissance nécessaires à l’accomplissement de leurs plus grandes ambitions. L’année 2020-21 fut d’ailleurs faste en distinctions :

  • En mars, le Dr Massimiliano Paganelli, gastroentérologue, hépatologue pédiatre et directeur du Laboratoire d’hépatologie et thérapies cellulaires du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, recevait le prestigieux prix Étoiles Effervescence pour ses réalisations significatives en sciences. Le concours visait à reconnaître trois chercheurs œuvrant au Québec et s’étant illustrés dans leur apport à l’industrie des sciences de la vie.
  • Puis, en avril, le Dr Élie Haddad, chercheur et immunologue, était le premier Canadien élu président de la Clinical Immunology Society. Par cette importante nomination, l’organisme réunissant des scientifiques des quatre coins du globe reconnaissait l’apport incontestable de ce dernier dans l’avancement des maladies immunitaires.

Ensemble, ils participent au rayonnement national et international du CHU Sainte-Justine et hissent du même coup sa réputation au rang des plus grands leaders mondiaux de la pédiatrie. Merci d’être derrière leurs succès en soutenant leurs travaux!

Dr jacques michaud
Dr Jacques L. Michaud | © Vadim Daniel Photography
Sylvana Côté
Pre Sylvana Côté | © Vadim Daniel Photography
Massimiliano Paganelli
Dr Massimiliano Paganelli | © CHU Sainte-Justine
Elie Haddad
Dr Élie Haddad | © CHU Sainte-Justine

Offrir le meilleur des soins

Merci d’avoir été derrière des initiatives de soins novatrices pour les enfants et les familles de Sainte-Justine! Votre générosité contribue chaque jour à améliorer le séjour hospitalier des patients et permet aux soignants d’agir selon les plus hauts standards de la pédiatrie.

L’aide d’un bénévole en un clic!

Depuis juin et grâce à votre précieux apport, une toute nouvelle application mobile de jumelage entre bénévoles et familles est en place au CHU Sainte-Justine : BénéClic. L’application, une première au Québec, a pour objectif d’offrir un service sur-mesure aux patients et familles, en leur permettant de s’allier le soutien d’un bénévole en fonction de divers critères préétablis : centres d’intérêts, langue parlée, plage horaire souhaitée, etc. En rendant possible la mise en place d’un tel projet, vous améliorez l’expérience hospitalière de chaque usager et contribuez à resserrer les liens d’entraide si essentiels lors d’un séjour à l’hôpital.

Faire comme les grands

Grâce à la générosité de donateurs comme vous, les patients comme Élianne, 8 ans, bénéficient désormais d’un tout nouvel espace : une salle de jeux « médicale » permettant de diminuer l'anxiété des enfants face aux soins à recevoir. Située sur l'étage de la chirurgie-trauma, la salle offre aux soignants des outils permettant de vulgariser les procédures de soins à dispenser aux patients. Le local accueille même une IRM en petit format pour aider les enfants à s'habituer aux sons émis par l’appareil. Et à leur sortie de la salle, chaque enfant est récompensé d’un certificat d’apprenti-médecin!

Elianne chirurgie trauma
© CHU Sainte-Justine

Une relève forte

L’enseignement est un aspect fondamental de la mission du CHU Sainte-Justine. Former la relève et les meilleurs talents, toutes disciplines confondues, est une responsabilité à laquelle les équipes s’engagent avec cœur et passion, et vous les aidez à y voir! En ces temps exceptionnels, vos dons ont permis aux professionnels de continuer de se former selon les meilleures pratiques de leur champ de spécialisation, tout en s’adaptant aux contraintes de la pandémie. Merci de les soutenir dans l’acquisition d’un savoir essentiel à la poursuite de la pédiatrie. Parce que les soins de demain reposent entre leurs mains.

Développer l’expertise fine des professionnels de la santé

Infirmière à l’urgence du CHU Sainte-Justine, Alexandra Ouellet compte parmi les professionnels de la santé ayant reçu une bourse de perfectionnement cette année. Offerte par le Mouvement Desjardins, cette bourse a permis à Alexandra de bénéficier d'une année de formation au Centre de simulation Mère-Enfant (CSME), un espace permettant à tous types de professionnels de pratiquer des gestes médicaux dans un environnement sécuritaire et fiable. Parallèlement, elle a travaillé à l'implantation de situations d'urgence en simulation permettant aux soignants d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients en état critique.

Alexandra Ouellet
Alexandra Ouellet | © CHU Sainte-Justine

Avec vous, la relève médicale aux premières loges du savoir

Cela fait maintenant 23 ans que les médecins du CHU Sainte-Justine donnent personnellement à l’intérieur de Fonds académiques dédiés à leur champ de spécialisation. Une initiative que la Fondation CHU Sainte-Justine soutient activement via son programme de bourses en jumelage de fonds.

Ces bourses donnent l'occasion aux nouvelles recrues du CHU Sainte-Justine d’aller acquérir des connaissances dans des institutions réputées à l'étranger, mais aussi aux étoiles montantes de la pédiatrie, originaires de partout dans le monde, de venir parfaire leur formation au chevet des patients d’ici. 

Généreux et solidaires, les médecins du CHU Sainte-Justine ont encore une fois répondu « présents » cette année, en contribuant à hauteur de 2,3 M$ malgré le contexte exceptionnel de la pandémie, et pas moins de 23 bourses de fellowship ont ainsi pu être remises.

Un élan de générosité impressionnant, facilité par la mise en ligne d’un site transactionnel leur ayant permis de poursuivre leurs contributions en dépit des nombreuses contraintes imposées par la pandémie. Merci de participer à former la meilleure relève médicale en pédiatrie!

Votre impact en quelques chiffres

Statistiquev2 slide 1 FR
Statistiquev2 Slide 2 FR
Statistiquev2 Side 3 FR
Statistiquev2 Slide 4 FR
Statistiquev2 Slide 5 FR

Un don planifié pour fêter un quart de siècle à s’aimer

Christian et Benoît se sont rencontrés il y a 25 ans à bord d’un autobus. Pour souligner cet anniversaire, le couple de jeunes retraités a fait le choix de concrétiser un don par testament envers la Fondation CHU Sainte-Justine cette année.

Bien plus qu’un acte notarié, leur geste de générosité symbolise la célébration de leur amour, de la vie et de l’avenir. Une manifestation de leur optimisme et de leur confiance envers ce que l’humain peut accomplir de plus grand.

Merci à vous tous et toutes qui, comme Christian et Benoît, ont choisi de donner un élan supplémentaire à la médecine pédiatrique de demain en posant ce grand geste de générosité au cours des derniers mois.

La cause de Sainte-Justine correspond à ce à quoi nous souhaitons contribuer pour la suite du monde. Tous les deux issus de familles de 5 enfants, nous avons plusieurs neveux et nièces, tous en santé. Nous en sommes reconnaissants! Nous voulons favoriser la recherche, l’innovation et les soins.

Christian et Benoît

Donateurs de la Fondation CHU Sainte-Justine

Bilan d’une année financière mouvementée

L’année 2020-21 aura été tout sauf prévisible. Traversant les premiers mois avec des revenus hautement fragilisés par l’annulation de nos évènements et les soubresauts des marchés financiers, nous avons travaillé d’arrache-pied avec les bénévoles engagés du conseil d’administration à de multiples scénarios budgétaires nous permettant d’assurer la pérennité de nos financements et de répondre aux nouveaux besoins urgents engendrés par la pandémie.

Vos voix unies devant notre cri du cœur aura permis de renverser la vapeur, faisant grimper, contre toute attente, les revenus de dons à 32,8 M$. Une somme aussi inattendue que salutaire nous permettant d’entrevoir d’un bon œil la fin de cette traversée éprouvante.

C’est aussi avec fierté que nous avons obtenu le renouvellement de notre accréditation Imagine Canada. Une prestigieuse accréditation qui témoigne de notre constant souci d’éthique et de transparence, et de notre engagement continu à toujours générer, avec les dons confiés, un maximum d’impact pour les patients, les familles et les équipes. Elle est un sceau d’excellence reconnu, démontrant l’importance accordée par la Fondation à la saine gouvernance, à la gestion des ressources humaines et à la responsabilité financière.

Votre confiance aura été plus forte que tout cette année. Merci de poursuivre la route à nos côtés!

Etatsfinanciers 2020 21

En route vers demain

En 2021, les opportunités d’innover en pédiatrie sont plus grandes que jamais. Parce que vous poursuivez le chemin avec nous, des initiatives transformatrices prennent déjà forme et assurent aux équipes d’être au rendez-vous de la pédiatrie de demain.

  • En mars, dans le cadre du concours du Fonds d'innovations de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), cinq chercheurs de Sainte-Justine se sont vu octroyer des sommes totalisant 40 millions de dollars pour mener à bien leurs projets.
  • Et alors que l’intelligence artificielle (IA) promet grand pour la pédiatrie, le CHU Sainte-Justine peut déjà en saisir toutes les opportunités, grâce à vous qui financez des fonds de démarrage de chercheurs en ce domaine.
  • Parallèlement, et toujours avec le soutien de donateurs comme vous, la création d’un entrepôt de données qui rassemblera toutes les équipes du CHU Sainte-Justine autour d’une imposante infrastructure informatique est en cours. En centralisant des milliers de données qui auront la capacité de « parler ensemble », les équipes comptent améliorer les chances de survie et de guérison des patients, comprendre plus rapidement et plus précisément leur condition, mieux prévenir les situations d’urgence, diminuer les séquelles et réduire, à terme, le fardeau économique du système de santé.
  • En hémato-oncologie pédiatrique, l'apport inestimable de la Fondation Charles-Bruneau, partenaire majeur de la Fondation CHU Sainte-Justine, concrétise actuellement des recrutements stratégiques qui permettent aux équipes de faire un pas de plus vers le développement de thérapies ciblées. L’objectif : viser des traitements personnalisés sur la base du profil génétique de chaque cancer et de chaque patient, afin d’ultimement parvenir à sauver tous les enfants atteints de cancer, et améliorer leur qualité de vie pendant et après le traitement.
  • En infectiologie, Sainte-Justine n’a pas hésité à mettre son expertise au service de la population québécoise pendant la pandémie. Avec vous à leurs côtés, ses équipes ont l’ambition de garder un regard ferme sur la recherche en maladies infectieuses affectant les femmes et les enfants.

Dans ces domaines d’expertise et bien d’autres, Sainte-Justine est le théâtre de grandes innovations, et cet élan se poursuivra grâce à vous!

Elliot
Elliot, suivi au CHU Sainte-Justine | © Marï Photographe

Vos noms X leurs espoirs

Votre soutien a agi comme une forteresse en 2020-21. Ensemble, vous avez préservé ce que Sainte-Justine sait faire de mieux : offrir de grands soins, à échelle humaine, et faire vivre l’espoir.

Merci de rester tout près. Pour l’avenir des enfants. Celui de la société.